Yosemite National Park

C’est ça la magie des Etats-Unis ! La veille on était en plein désert dans la Vallée de la mort et on s’apprêtait maintenant à entrer dans le parc national de Yosemite. Plus de 3000km2 de fôrets, de chutes d’eau et de dômes granitiques nous attendent.
Le pays des extrêmes ! On nous avait prévenu mais tout de même !
En venant de la Death Vallée, on décide faire un arrêt à Mono Lake et une des ghost town les plus connues des Etats Unis, Bodie.
On rentre dans le parc par la ville de Lee Vining qui surplombe Mono Lake et on emprunte la Tioga Road qui traverse cette immensité verte d’est en ouest.

Attention, cette route qui monte à plus de 3.000 m d’altitude est généralement encombrée par la neige de novembre à juin. Renseignez-vous donc au préalable sur les conditions de circulation.

On met deux bonnes heures à traverser le parc pour rejoindre Yosemite Village. A nouveau, on en prend plein la vue. On passe par de hauts sommets enneigés, des forêts de conifères d’une densité impressionnante, des chutes d’eaux vertigineuses,… On espère rencontrer une maman ours avec ses bébés, mais on aura pas cette chance !

Tioga Road Yosemite National Park
Tioga Road Yosemite

On ne prend pas le temps de s’arrêter ! On est en fin d’après-midi et il nous faut trouver un endroit pour poser notre tente !
Arrivés à Yosemite Village, centre névralgique du parc et point de départ de la plupart des randonnées. Nous cherchons un camping. On en fait deux ou trois mais c’est impossible. Et pour cause, Monsieur le président Barack Obama passe le week-end en famille dans le parc. Tout est complet !

On décide donc de sortir un peu du parc via la 140 direction El Portal. On se demande vraiment où on va pouvoir passer la nuit.
On tombe ensuite sur une petite pompe à essence appelée El Portal Market. On se dit que ce serait l’idéal de dormir à proximité. On ne savait pas encore à ce moment que cette pompe à essence allait devenir notre cantine et notre salle de bain pour les jours qui allaient suivre. Aventure !!
On descend encore 2 ou 3 km.. On aperçoit deux tentes sur un parking longeant la route. On sait que le camping sauvage est interdit donc on décide de parler avec l’un des gars qui nous montre un panneau montrant l’interdiction de camper à partir d’un certain point.
On lui fait confiance (ça nous arrange bien) et on décide, nous aussi, d’installer notre campement. On s’y installera finalement pour 3 nuits.

Lendemain matin, on est gonflés à bloc ! On meurt d’envie de découvrir le parc. Petit-déjeuner à El Portal Market avalé, on prend la direction de Yosemite Village. On décide de se lancer dans une des randonnées phares du parc : Le Yosemite Falls Trail.
5 heures de marche, 11,5km et plus de 800 mètres de dénivelé. Le ptit dej devait être copieux vous vous direz eh ben même pas ! C’est juste que quand on est dans des endroits comme ça, on a envie de se surpasser !
Cette randonnée, classée difficile d’après les guides, vous emmène au sommet des Yosemite Falls.

On démarre vers 10h du matin. On observe dans un premier temps « Lower Yosemite Falls » qui est, comme son nom l’indique, la chute d’eau la plus basse. Au début tout roule, on monte tranquillement sur un sentier  assez étroit traversant la forêt. On arrive à un premier point de vue à couper le souffle pour nous récompenser avec le Half Dome en arrière plan.

Yosemite Falls Trail
Yosemite Falls trek Californie

Nous continuons l’ascension et après une bonne heure, nous apercevons la plus haute des cascades – “Upper Yosemite Fall”.
Là, tu te dis que ton but est d’arriver au dessus de cette chute et tu commences tout doucement à regretter ta motivation rencontrée dans la vallée.

La chute d’eau est impressionnante et on s’en prend plein la tronche en passant en passant à proximité.
Commence ensuite l’interminable ascension en lacets à travers le col de la montagne. Ca grimpe vraiment sec pendant deux petites heures et on voit certaines personnes en difficulté le long du chemin (bon OK on exagère peut-être un peu). Quand on croit être arrivés, il y en a encore. Et puis d’un coup ça y est ! On y est ! On atteint le sommet des chutes à 2100m d’altitude et la vue sur l’ensemble de la vallée de Yosemite nous donne enfin raison.
C’est juste exceptionnel d’être là, au sommet de ces chutes faisant partie des chutes d’eau les plus hautes du monde (739m).
C’est éprouvant, on ne va pas vous mentir. Il existe très peu de portions à plat où l’on peut récupérer mais une fois arrivé au sommet vous comprendrez pourquoi vous êtes là.

Upper Yosemite Falls

On rentre exténués de cette randonnée à notre camping 4 étoiles. Tellement qu’on en oublie de se laver. On voit des Suisses avec une pizza. On croit à un mirage. On leur demande où ils ont trouvé et ils nous indiquent une pizzeria non loin de là. BONHEUR !!!!

Le lendemain, après un arrêt salle de bain dans les toilettes de notre station-service (oui oui on reste dans le glamour), on décide de se la jouer cool.
On essaie d’avoir une place dans un camping au sein du parc pour notre dernière nuit. Ils ont l’air super sympas. Toujours impossible.

Si vous allez à Yosemite, on vous conseille vraiment de dormir au sein même du parc mais réservez des semaines à l’avance !

Après cet échec cuisant, on décide de faire une nouvelle randonnée.
Beaucoup plus accessible, cette fois ! On se lance dans la randonnée de Mirror Lake.
Courte balade de 3 km et d’environ 1 heure, elle longe la rivière de Tenaya Creek en passant par Mirror Lake.
Vous l’aurez compris, on proifite d’une belle vue sur le lac ayant un effet miroir sur les hautes structures de granite en arrière plan. Magnifique !

Mirror Lake Yosemite

Le lendemain, on repart de bonne heure. Direction San Francisco.
En sortant du parc, on récupère du réseau et on apprend par nos potes que la Belgique vient de gagner 3-0 contre l’Irlande. Ca nous met de bonne humeur et on trace la route !

On a adoré Yosemite, cette nature immense, on se sent tellement petit.
On aurait aimé rester plus longtemps pour faire plus de randonnées mais on devait rendre la voiture de location à San Francisco.
Cela paraît tellement immense et pourtant, sur les 3079 km2 du parc Yosemite, seulement 36km2 sont ouverts au public soit environ… 1% du parc ! C’est vous dire !
On a aimé également pouvoir observer des espèces animales qu’on ne trouve qu’ici.
Bref, un passage obligé dans votre tour des parcs nationaux américains !

Vous prenez la route avec nous ?

6 mois aux U.S.A.

San Francisco

Comments (2)
  1. clara 28 mars 2018 at 18 h 31 min

    Super article encore une fois. Dis moi, si tu devais me conseiller le top 3 de tes parcs nationaux préférés dans l’Ouest américain, ce serait quoi? Avec les plus beaux paysages, et avec les plus grandes choses de voir des animaux dans leur habitat naturel ? 🙂

    • adminjulien 11 juin 2018 at 15 h 02 min

      Hello Clara,

      Ton message nous fait super plaisir! Merci beaucoup pour les encouragements ! 😉
      Alors le top 3 des parcs nationaux ! LA question!! Après y avoir bien réfléchi entre nous, on mettra :
      – Canyonlands : juste magnifique ! A en pleurer! Franchement on te conseille de faire les points de vue qu’on a fait et cette route désertique qu’on explique dans l’article.
      – Death Valley : va aussi voir notre article on explique comment on a vécu l’expérience.
      – enfin, pour le contraste on conseillerait Yosemite. C’est incroyable la différence qu’il peut y avoir entre les décors désertiques de Death Valley et cette verdure omniprésente de Yosemite à à peine deux heures de route.

      Après c’est une question très compliquée. Je pense que tous les parcs nationaux méritent d’être visités tellement c’est grandiose.
      D’ailleurs on est frustrés de ne pas en avoir fait plus! On prévoit un retour dans l’Ouest dans un futur plus ou moins proche obligé ! 🙂
      Mais voilà tu as notre avis.
      Si tu as d’autres questions surtout tu n’hésite pas! 😉 Et encore merci pour ton commentaire!

      Manon et Julien
      Dream & Loves

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error

Vous voulez être tenus au courant des dernières news ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram