Los Angeles

Los Angeles, Hollywood, Beverly Hills, Malibu, Laguna Beach, Bel Air et j’en passe. Ces noms résonnent dans nos têtes comme un air de déjà entendu. Sans y a voir mis les pieds, on a l’impression de déjà connaître Los Angeles. Que ce soit grâce aux images véhiculées par le cinéma ou par les clips vidéos ou encore tous les symboles de la ville présents sur d’innombrables supports.

On est arrivés à Los Angeles le 02 juillet pour reprendre l’avion pour Cuba le 15 août. Un mois et demi qu’on a pas vu passer au final.
La magie des rencontres inattendues faisant son effet, on a eu l’occasion de découvrir la ville à travers les yeux d’un natif de la cité des anges.
Après 5 mois passés sur les routes on vous avoue qu’on est parti à la rencontre de cette ville assez spéciale moins en mode touriste que d’habitude.
On était là pour enfin se poser, pour apprendre à connaître notre copain Chuck, pour s’imprégner des vibes de la ville, mais aussi pour faire le point sur nos projets.

Ci-dessous, le récit de notre séjour dans à Los Angeles que l’on qualifiera de…. Spécial ! Ce mois et demi qui, après coup, a changé pas mal de choses.
Certains de nos proches ne nous ont pas cru lorsqu’on leur a raconté et pourtant on vous assure que c’est la vérité ! 😉

29 juin 2016, Monterey, Californie. Arrivée prévue à Los Angeles : 6 juillet.
Il est devenu très difficile de trouver un hôte Couchsurfing sur la côte Ouest à cette période de l’année. Énormément de vacanciers viennent profiter des côtes du Pacifique et cela ne fait pas nos affaires. On prend une ou deux nuits d’hôtel mais sommes conscients que nous devons trouver rapidement une solution. Notre budget est en train d’exploser !
On reprend la carte de visite de ce type rencontré dans la boutique Ted Baker de Las Vegas.
Après tout, on a que cette solution sous la main !

– Allo Chuck ? Bonjour c’est Julien et Manon. Vous vous souvenez on s’est rencontré dans une boutique à Las Vegas ? Voilà, en fait c’est toujours OK pour manger gratuitement dans vos restaurants ?
– Oui bonjour je me souviens très bien ! Comment allez-vous ? Bien évidemment c’est toujours OK pour moi !
(premier soulagement)
– Ah c’est super merci beaucoup ! On va très bien c’est gentil et vous ? En fait on voulait aussi vous demander. Vous pensez que ce serait possible de loger chez vous ou autre part à Los Angeles ? On est un peu en galère pour trouver un lit.
(Gros blanc)
– Vous comptez rester combien de temps ?
– Euh… un mois et demi.
(Deuxième gros blanc). Le gars commence à se demander quoi ! On s’attend à entendre un « ça va être difficile ». Après quelques secondes :
– I’ll figure it out, Come on !
Traduisez : Je vais me débrouiller, Venez !

On explose de joie. Ça y est, on l’a notre solution ! Merci Chuck !
Los Angeles Here we are!

Les plages de Los Angeles

Le 2 juillet, nous arrivons donc à Los Angeles. Chuck nous envoie l’adresse de l’un de ses restaurants. Il nous explique que dans un premier temps on dormira dans l’arrière boutique de l’un de ses restaurants. Bon, après tout c’est l’aventure ! Il possède une « chambre » et dort de temps en temps là lorsqu’il travaille trop tard. C’est pas le grand luxe, loin de là, mais c’est dans le quartier, assez central, de Commerce. Idéal pour découvrir la ville donc.
Sur les conseils de notre bienfaiteur, on part à la découverte des petites villes de la côte Pacifique : Venice Beach, Santa Monica, Malibu,… Très mignon !
On quitte la cohue de la grande ville et l’on retrouve ici le cliché Californien que l’on connaît de la télévision.
Nanas sexy qui font du roller, mecs bodybuildés sculptant leur corps sur les appareils des fitness en plein air, les superbes et larges plages de sables blancs avec leurs cabines réservées aux secouristes en maillot rouge. Tout y est !

Santa Monica plage Los Angeles
Santa Monica Los Angeles
Santa Monica Los Angeles

4 juillet : Fête nationale !

Qui dit 2 juillet, dit bientôt 4 juillet et qui dit 4 juillet dit grosse fiesta !
Bah oui c’est la fête nationale, et aux États-Unis, on ne rigole pas avec ça ! Que faire ? Avant même qu’on ai eu l’occasion d’y répondre, Chuck nous propose de l’accompagner à une soirée organisée par l’un de ses amis. Étant donné qu’on avait rien de prévu (tu m’étonnes) et qu’on avait pas envie de dépenser 100$ par personne pour aller en soirée, on accepte bien volontiers.
Il nous emmène sur les hauteurs de Malaga Cove où son ami possède une villa de malade mental avec une vue à couper le souffle sur la baie de Los Angeles.

Malaga Cove Los Angeles

A 21h précise, ce n’est pas un, ni deux, ni même dix mais bien des centaines de feux d’artifices qui ont commencé à illuminer le ciel de la ville. Il y en avait partout, des petits, des grands, des beaux, des cheaps et l’ensemble formait des images envoutantes qui resteront gravées dans nos mémoires. Malheureusement, les images ont eu plus de difficultés à se graver sur la carte mémoire de l’appareil photo. Le résultat n’est donc pas au top mais c’est promis la prochaine fois on fera mieux. 😉

On part à la montagne !

La semaine se déroule très bien. Ça fait du bien de ne pas devoir penser au logement tous les jours ni à envoyer une dizaine de demandes pour trouver un hôte. On est enfin « posés » ! Nous voyons très peu Chuck. Il est fort occupé dans la gestion de ses restaurants mais en fin de semaine, il nous dit qu’il a trouvé une solution pour la semaine suivante.
Il possède un chalet à la montagne. Plus précisément à Lake Arrowhead dans le comté de San Bernardino, à 1h30 de Los Angeles. Celui-ci est libre et nous pouvons y aller toute une semaine. On sait ce que vous vous dites, C’est pas possible !! Si si on a même des photos !

San Bernardino Vallée
Lake Arrowhead chalet

HOUAWW!!! On est au paradis ! Le chalet est cosy, on est tout proche d’un petit lac super mignon, on se ballade, on se repose et on en profite pour visiter le parc national de Joshua Tree.

Les incontournables de L.A.

De retour à L.A., on retrouve nos quartiers à l’arrière du restaurant. Chuck nous promet de trouver une solution rapidement. On lui dit que c’est très bien mais il insiste.
On en profite pour visiter San Diego pendant deux jours et de visiter d’autres spots de la ville.
On se rend jusqu’au fameux panneau Hollywood évidemment, on va photographier les étoiles sur Hollywood Boulevard, on fait du lèche vitrine sur Rodeo Drive, on se ballade sur les canaux de Venice et on profite d’une vue époustouflante de la ville depuis le Griffith Observatory.

Griffith Observatory
Los Angeles Californie
Coucher de soleil Los Angeles

La fin du séjour

Pour terminer notre séjour à Los Angeles, Chuck nous explique que son meilleur ami part bientôt en vacances sur la côte Est et que sa maison située à Seal Beach est libre.
Nous rencontrons son ami Jerry, il nous dit qu’on est les bienvenus dans sa petite maison. On y passe les dix derniers jours de notre aventure Américaine.
On a trop aimé, on a profité de la plage et on a découvert une pizzeria à tomber par terre sur Naples Beach : Chez Michael’s !
Cette histoire peut paraître dingue mais elle s’est pourtant bien passée.

Malibu Los Angeles
Pasadena City Hall Los Angeles

Vous prenez la route avec nous ?

San Francisco

6 mois aux U.S.A.

Joshua Tree

Comments (0)

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error

Vous voulez être tenus au courant des dernières news ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram