Amérique du Sud

On en rêvait ! Après nos 6 mois aux Etats-Unis, notre prochaine destination était déjà toute trouvée.
Mais pourquoi l’Amérique Latine plutôt qu’ailleurs ?
Durant notre périple Américain, ce qu’on a préféré, par dessus tout, c’était la traversée des parcs nationaux.

Les grands espaces, cette sensation de se sentir seul au monde, admirer cette nature brute jusqu’à en avoir les larmes qui coulent.
C’est exactement ça qu’on veut retrouver en partant en Amérique du Sud.

C’est parti pour deux mois de Road trip en Amérique du Sud.
Au programme, le Chili, l’Argentine, la Bolivie et le Pérou.
Suivez-nous dans notre émerveillement, notre ivresse (bah oui on passe quand même par une des régions produisant les meilleurs vins du monde), nos péripéties, nos galères, bref, suivez-nous dans notre rêve ! 🤩

Ci-dessous, l’itinéraire de notre voyage.

Amérique du Sud Road Trip

Notre arrivée au Chili

Notre périple commence à Santiago de Chili ! 3 jours sur place pour se remettre du voyage et pour découvrir la capitale Chilienne. L’ambiance y est contrastée. C’est une mégalopole de plus de 5 millions d’habitants avec la pollution qui en découle mais pourtant, dans certains quartiers, on retrouve la douceur et la chaleur des villes du Sud. A la nuit tombée, les bars et restaurants ouvrent leur porte pour laisser place à de longues soirées qu’on ne trouve qu’ici.
Le tout, avec la Cordillère des Andes en toile de fond.
Après la capitale et le stress de la grande ville, on prend le bus local durant 2 heures pour rejoindre la côte Pacifique du Chili. Destination : Valparaiso. Le paradis les pieds dans l’eau. Petite ville bohème, « Valpo » comme la surnomme ses résidents, a su garder son authenticité et son charme d’antan. Le Street Art, les maisons colorées, la vue sur l’océan mais aussi la pauvreté se côtoient dans une ambiance paisible qui semble tout droit sortie d’un compte de fée.

Notre arrivée au Chili

Argentine : La mythique Route 40

De retour à Santiago, on prend en charge notre super van de l’aventure du futur ! Un van qui sera notre moyen de locomotion, notre chambre mais aussi notre cuisine pendant plus de trois semaines, notre machine à rêves à nous. Avec elle, on traverse l’Argentine et ses paysages grandioses par la route 40 sur plus de 1700 kilomètres. Très vite, on prend de belles habitudes, on se pose chaque soir, ébahis par les décors observés la journée, notre bouteille de Malbec éclairée par le soleil couchant, en attente d’un ciel aux milles et une étoiles que seules ces régions du monde peuvent offrir.

En parlant de Malbec, ce sera notre première étape en Argentine ! On s’arrête 3 jours pour visiter Mendoza. Là, on est en plein coeur de la région vinicole la plus célèbre d’Amérique du Sud. Au programme, visite de la ville et découverte des nombreuses bodegas du coin.
Après cette petite halte et le van rempli de bonnes bouteilles, on remonte vers le Nord et la ville de San Juan.
Là, on commence la fameuse route 40, l’équivalent de la route 66 aux Etats-Unis. Une route interminable traversant l’Argentine du Nord au Sud, aux paysages aussi époustouflants que variés.
Ensuite, on prend la direction des parcs nationaux de Talampaya et Ischigualasto, si chers à nos coeurs. Il est préférable d’avoir son propre véhicule pour les visiter, histoire d’être le plus libre possible. Bémol : les visites s’organisent de manière très structurée et par groupe, ce qu’on déteste !
On reprend la route pour rejoindre le Nord de l’Argentine. On enchaîne les petites bourgades de Cafayate, Cachi et Salta. Les kilomètres filent à une vitesse folle, si bien que nous aimerions appuyer sur pause pour profiter de ce que dame nature nous propose : sentiers au milieu des montagnes, paysages désertiques comme on aime, petites villes charmantes et pour couronner le tout, des gens dont l’hospitalité est un maître mot !
A découvrir en détails dans nos articles. 😉
Avant de rejoindre San Pedro de Atacama pour y rendre le van, nous passons par notre premier désert de sel : Salinas Grandes ! Ensuite, direction Purmamarca et Humahuaca pour observer des montagnes multicolores. EPOUSTOUFLANT !

Argentine : La mythique Route 40

Purmamarca

Humahuaca

San Pedro de Atacama

On repasse la frontière pour se poser une petite semaine dans l’Altiplano chilien. Cette région, dont le nom vient du fait qu’elle est constituée de plateaux à très haute altitude, est partagée entre le Chili, l’Argentine, le Pérou et la Bolivie.
Avec 3300 mètres d’altitude moyenne, c’est la plus haute région habitée au monde après le plateau du Tibet.
Nous posons notre sac à San Pedro de Atacama.
De là, ce n’est pas les spots hallucinants qui manquent dans l’Altiplano : Salar de Tara, Los Flamencos National Reserve, Piedras Rojas, Les geysers de Tatio, la Vallée de la Lune,…
C’est donc parti pour quelques jours d’exploration dans cette magnifique région. On vous donne nos conseils pour ne rien rater et surtout, découvrir le tout de la meilleure des façons !

San Pedro de Atacama

La Bolivie

Ces quelques jours nous permettent également de nous renseigner sur les différentes agences proposant la traversée du Sud Lipez et du Salar d’Uyuni en 4×4.
4 jours au milieu de paysages qui n’ont pas leur pareil, du sel encore et à l’infini, des lagunes aux couleurs parfois roses, vertes ou bleues. On passe même la nuit dans un hôtel fabriqué entièrement à base de… poivre. Non je plaisante, de sel, bien sûr ! 😬 Une traversée unique et hors du temps pour laquelle nous vous donnons notre retour d’expérience pour que la vôtre soit la plus réussie possible ! 🙌
Une fois arrivés en Bolivie et à Uyuni plus précisément, on se dirige directement vers la capitale du pays : La Paz. Malheureusement, impossible de se rendre à Sucre ! Une guerre civile a explosé quelques jours plus tôt et la ville est totalement paralysée ! Grosse déception car cette ville avait vraiment l’air d’être un joyau ! On reviendra ! 😉
Après un trajet de nuit, nous arrivons aux aurores à La Paz, plus haute capitale (administrative) du monde : 3660 mètres ! On s’y pose 4 jours, le temps de souffler un peu et de visiter les principaux spots touristiques. Contrairement à tout ce qu’on a pu lire, on adhère à la ville. Sa forme originale en cuvette ne ressemble à aucune autre. On se surprend à aimer la gastronomie, à grimper ces rues pentues qui n’ont rien à envier à celles de San Francisco, à photographier les « Chollitas » tellement typiques,… C’est souvent quand on ne s’attend à rien qu’on est agréablement surpris et ce fut le cas avec La Paz. Un incontournable pour nous !
On reprend le bus encore une fois pour rejoindre la frontière avec le Pérou. Devant nous se dresse le mythique Lac Titicaca. On continue dans les superlatifs, puisqu’il s’agit du plus haut lac navigable du monde. Toujours entre les limites bolivienne, après la charmante ville côtière de Copacabana, on prend le bateau pour rejoindre l’Isla del Sol. Le lendemain, après une magnifique randonnée sur la péninsule de Yampupata, on retrouve la ville homonyme de celle du Brésil. Les paysages sont magnifiques, ces petites îles découpées dans les eaux bleues du lac nous laissent sans voix.

La
Bolivie

Salar d’Uyuni
et Sud Lipez

La Paz

Copacabana

Isla del Sol

Le Pérou

Après cela, nous rejoignons déjà notre dernier pays : Le Pérou.
Après un arrêt de deux nuits dans la ville de Puno pour découvrir les îles flottantes, nous nous dirigeons vers notre plus gros coup de coeur du voyage : Arequipa !
De vieilles pierres parfaitement entretenues, les meilleurs restaurants en deux mois de trip, une ville ni trop grande, ni trop petite, entourée par des volcans aux sommets enneigés, on tombe carrément sous le charme !!! 😍
Une fois sur place, après avoir été piqués par on ne sait quelle mouche, on décide de gravir le volcan Chachani. Notre premier (et sûrement dernier) 6.000 mètres. Une expérience à la fois magnifique et horrible.
Vous comprendrez pourquoi dans l’article ! 😌
Enfin, direction Cusco, la capitale de l’empire Inca, point de départ du seul et unique Machu Picchu ! LA citadelle Inca la plus mythique du monde !
Pour s’y rendre, après de nombreuses lectures et comparaisons, on opte pour le Salkantay Trek.
Moins encombré et plus authentique que l’Inca Trail ou le Jungle Trail, cette randonnée nous emmène à travers des paysages magnifiques durant 5 jours et 4 nuits avec comme but ultime, une des sept nouvelles merveilles du monde ! Ce fut dur, voir très dur mais cette cité, on voulait la mériter.
On voulait que notre « HOUAWWWWW » soit bien plus long que ça, qu’une fois le soleil levé sur ces pierres, une petite larme coule, pour la beauté des lieux évidemment mais peut-être aussi, enfin sûrement, pour les courbatures héritées de l’ascension. 😅

Le Pérou

Puno

Arequipa

Volcan Chachani

Cusco

Salkantay Trek

Machu Picchu

Voyager, c’est demander d’un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu.
Paul Morand